mijn scheepje

Pointe du Grouin

Le vieux varan,
tête de crocodile
couronnée de cornes pétrifiés,
dos bossu de basalte,
coudes noueux à côté
des épaules érodées,
queue verruqueux
dans les vagues.

Depuis des siècles
il n’a pas bougé,
écailles jaunies de lichen,
rides noirs du passé.

Les mains de la mer le caressent.
Il se chauffe dans le vent.
Il s’oublie dans le temps.